mardi 21 mai 2024
AccueilSuccès d'entrepriseCoopVenture finance TerriFlux pour une levée de fonds de 600 K€

CoopVenture finance TerriFlux pour une levée de fonds de 600 K€

Date :

CoopVenture, société de financement en fonds propres qui favorise l’amorçage, le développement de start-up du numérique sous forme coopérative (Scop ou Scic), ou en statut SAS classique, vient d’annoncer le financement du projet TerriFlux. Cette levée de fonds s’appuie sur un apport de CoopVenture et d’autres partenaires financiers : Bpifrance, dans sa branche innovation de Grenoble, la BP, la BNP. Scop basée à Moirans (Isère), Terriflux valorise une innovation de l’INRIA destinée à caractériser et à maîtriser les flux physiques des organisations, en particulier des filières sectorielles, comme la filière bois. Cette levée de fonds a pour objectif d’accélérer le déploiement de TerriFlux et de capter l’attention de nouvelles cibles, comme les collectivités territoriales chargées du traitement des déchets.

« CoopVenture a choisi de financer et d’accompagner ce projet, ancré sur le territoire du Dauphiné, qui porte non seulement des valeurs coopératives, mais également une innovation technique et puissante pour permettre de comprendre et maîtriser les enjeux de filières en pleine mutations, et ainsi permettre aux acteurs privés et publics de prendre des décisions éclairées sur la maîtrise des ressources. », explique Patricia Abraham, directrice de CoopVenture.

« Notre passage en Scop était quelque chose d’important, et ce, depuis le début de la création de TerriFlux. Et grâce à cette transformation, nous avons eu la chance d’être financés par un fonds ouvert aux coopératives comme CoopVenture. Ce financement par CoopVenture va nous permettre d’accélérer le déploiement de notre solution, véritable outil de comptabilité physique et environnementale. », explique Julien Alapetite, président de TerriFlux.

La vision TerriFlux est de proposer un logiciel puissant et visuel de comptabilité physique, au-delà de la comptabilité financière. Les flux de matière ne sont pas tous monétisés ou monétisables mais doivent être maîtrisés, en particulier dans un monde où les ressources physiques vont être de plus en plus limitées. C’est pourquoi TerriFlux est le partenaire naturel des acteurs qui pilotent les grandes filières stratégiques du territoire : filière bois et l’ONF, la filière biomasse, la filière porc par exemple. Les responsables de ces filières sont les clients de TerriFlux qui comptent aussi l’ADEME ou France Agrimer dans ses utilisateurs.

TerriFlux propose ainsi des logiciels en ligne et des services pour visualiser et modéliser les données de flux de ces filières : connaître les concurrences d’usages, détecter les vulnérabilités pouvant conduire à des ruptures d’approvisionnement, favoriser les utilisations en cascade…

Créée en 2021 sous forme de SAS, la transformation en SARL Scop s’est opérée en décembre 2023, portée avec conviction depuis le début de l’instruction par Julien Alapetite, le fondateur, accompagné dans ce projet par les salariés qui sont tous devenus associés. TerriFlux emploie aujourd’hui 6 personnes.

La solution TerriFlux est l’aboutissement de 10 années de recherche à l’INRIA, et de nombreuses publications scientifiques. Cette période de recherche a été suivie par une incubation de 15 mois au start-up studio de l’INRIA.

L’équipe de TerriFlux est associée sur certains projets à Carbone 4, cabinet conseil fondé par Jean-Marc Jancovici, dont la mission est de guider leurs clients dans la compréhension du monde qui se dessine.

« L’objectif de notre travail était d’évaluer la faisabilité d’un bouclage bois-biomasse au cours du temps dans le contexte du changement climatique et de la décarbonation de l’économie, en s’appuyant sur une description fine des flux physiques de la filière. La collaboration réussie avec TerriFlux a permis aux acteurs de la filière bois d’appréhender visuellement la grande complexité des flux physiques de leurs activités, de la récolte à la consommation. Cette représentation a en particulier permis à chacun et chacune de mieux comprendre les équilibres de la filière et les interdépendances entre chacun des acteurs, un aspect essentiel pour le travail de prospective que nous avons ensuite réalisé. », exprime Gabriel Follin Arbelet, collaborateur de Carbone 4 qui a travaillé en partenariat avec TerriFlux.

A propos de CoopVenture : coopventure.fr

Derniers articles

Dans la même catégorie

Aloen lève 410 000 € pour déployer son intelligence artificielle de coaching dans les call centers

• La startup française, qui libère les téléopérateurs et...

Succès commercial : Shortways annonce un chiffre d’affaires dépassant le million d’euros

Shortways, éditeur Saas d’un assistant numérique qui accompagne les entreprises dans...

Croissance record : TYREX confirme sa position de leader en décontamination USB

TYREX, leader français des solutions de décontamination USB, valide...

PlaniSense réalise une première levée de fonds de 1,8 million d’euros

PlaniSense réalise une première levée de fonds de 1,8...